Jardin pédagogique

Accueil / Jardin pédagogique

Venez découvrir notre jardin pédagogique

Un lieu de découverte environnementale ludique pour les petits et les  grands :

Le Covaldem11 a réalisé un jardin pédagogique dont la mission est de présenter, expérimenter des techniques naturelles de culture, d’ expliquer les incontournables pour favoriser la biodiversité au jardin. Il est respectueux de la faune et de la flore et du rythme des saisons. La gestion durable des ressources et des flux au jardin s’articule autour de quelques grands principes :

Limiter la consommation d’eau

Limiter la consommation en récupérant l’eau de pluie .

Zéro Pesticides

Limiter la consommation de produits générant des déchets non recyclables ou dangereux (Zéro Pesticides).

Le choix des plantes

Bien choisir ses plantes en fonction de l’ensoleillement et de la qualité du sol est primordial pour limiter l’utilisation de l’eau.

Utiliser un composteur

Le compostage permet d’effectuer un cycle : on composte les déchets verts produits par le jardin puis on utilise le compost comme engrais pour nourrir la terre.

Les intérêts et objectifs de la mise en place d’un jardin pédagogique sont :

  • Éduquer à l’environnement à travers une activité pratique et ludique
  • Aborder la gestion des déchets à travers le compostage des déchets végétaux issus du jardin
  • Apprendre l’importance de l’équilibre naturel et des liens entre cultures, auxiliaires, ravageurs et maladies
  • Sensibiliser aux différents types d’agriculture biologique, conventionnelle, intégrée, au rôle des engrais, des pesticides et les risques liés à ces derniers
  • Inciter et donner envie aux enfants de manger des légumes et des fruits
  • Aborder la saisonnalité des plantes, fruits et légumes
  • Travailler sur la gestion de l’eau et les économies d’eau à travers son utilisation dans le jardin.

Les espaces pédagogiques :

Cabane Développement Durable et sa zone de compostage :

Cette espace sert de stockage pour le matériel du jardin pelle, gélinette, plantoirs… afin d’aborder le thème des énergies renouvelables, de l’impact sur la nature et de l’éco-exemplarité, nous avons choisi d’équiper la cabane d’un récupérateur d’eau de pluie

Bute méditerranéenne :

Elle favorise la constitution d’un riche humus stable et permet ainsi un développement harmonieux et optimal des plantes et des arbres. Les buttes jouent également un rôle dans l’écoulement de l’eau en excès et permettent d’aborder les techniques de paillage, primordiale en zone sèche

Elle donne aussi du relief au jardin et permet de jardiner sans se pencher. Elle sera recouverte d’arbres, d’arbustes et également de plantes couvre-sol (allopathiques) comme substitut au gazon.

Le Village à petites bêtes :

Le village est composé d’hôtels à insectes, d’abris pour les petits animaux et de nichoirs. L’hôtel à insectes est un concept qui permet d’optimiser la présence, par la survie hivernale des insectes qui sont souhaités dans des écosystèmes où la pollinisation et là biodiversité sont recherchées. L’été, il peut également servir de support de ponte à certaines espèces. Les abris à petits animaux accueilleront des escargots, des hérissons mangeurs de limaces, des grenouilles ou autres.

Les nichoirs à oiseaux sont destinés à pallier le manque de cavités naturelles et à favoriser leur reproduction. Cette action permet donc de maintenir le rôle écologique de ces espèces et de limiter le recours aux produits chimiques contre les insectes, les limaces, les campagnols…

Spirale à aromatiques:

L’objectif d’un tel système est de multiplier les écosystèmes en faisant varier les paramètres climat, disponibilité en eau, nature du sol, en jouant sur les hauteurs, les expositions, les natures de sol. Le fait de multiplier les « ambiances» permet de planter une grande diversité de plantes, avec chacune ses exigences particulières et ainsi obtenir une biodiversité maximale sur un très petit espace.

La spirale, réalisée en pierres sèches locale, crée donc différents microclimats, c’est-à-dire des parties humides, sèches, ensoleillées, ombragées, pauvres et riches en nutriments de manière à cultiver au même endroit toutes sortes de plantes aromatiques : ciboulette, persil, thym, coriandre, menthe, aneth, romarin, estragon, lavande… La spirale s’enroule du bas humide vers le sommet sec. En haut de la spirale, le sol est très sec, ce qui convient bien à la sauge officinale par exemple, tandis qu’en bas la terre est humide, condition idéale pour planter de la menthe.

Allées, patio et chemins de balade :

Ils ont été dessinés en harmonie avec les rondeurs de la spirale à insectes, du bassin, du patio, des tipis… Leur cheminement permet aussi de découvrir au fur et à mesure le jardin et de ne pas avoir une vue plongeante sur la totalité du parcours; Ainsi les visiteurs découvrent au fil de la promenade les différents espaces qui leur sont proposés. Ils sont adaptés pour l’accès aux personnes à mobilité réduite et aux groupes de visiteurs.

En résumé :

  • Accessible à tous (pas de limite d’âge)
  • Groupe de 30 personnes maximum par visite
  • Sensibiliser sur la saisonnalité des produits
  • Sensibiliser au respect de l’environnement
  • Connaitre les différents types de culture des sols
  • Se familiariser avec un composteur

Renseignez-vous:

Virginie Salas

04 68 11 97 00

accueil@covaldem11.fr