Afin de répondre aux besoins des agriculteurs en amendement / compost produit à partir des déchets verts et à la nécessité d’utiliser les refus de compostage comme structurant dans le traitement des boues de station d’épuration des eaux usées, le Covaldem11 va mener une expérimentation cette fin de semaine en ouvrant 7 déchèteries


Uniquement les déchets verts des particuliers

Mercredi 22 avril—jeudi 23 avril—vendredi 24 avril (9h-12h et 14h – 18h)

Carcassonne Salvaza

Trèbes

Villemoustaussou

Mercredi 22 avril  (14h – 18h) et Jeudi 23 avril—vendredi 24 avril (9h – 12h et 14h – 18h)

Alzonne

Arzens

Capendu

Pépieux

Mercredi 22 avril (9h – 12h) pour les professionnels déjà équipés de badge d’accès aux déchèteries du Covaldem11 pour l’élimination de leurs déchets habituels liés à leur activité économique.

Alzonne

Arzens

Capendu

Pépieux


L’accès aux déchetteries se fera en respectant scrupuleusement tous les gestes barrières afin de préserver la santé de chacun, usagers et agents de déchèteries. 2 agents seront mobilisés par déchèterie afin de faire respecter les mesures de distanciation sociale (1 véhicule maximum sur les quais). Les usagers devront déposer seuls leurs déchets verts dans les bennes : les agents ne pourront pas les aider.

Les mairies concernées mettent à disposition un agent assermenté pour gérer le flux et le stationnement des véhicules sur les voies publiques devant les déchèteries. Certaines déchèteries ne pourront pas ouvrir les conditions de sécurité sur le domaine public n’étant pas assurées. En effet, l’afflux potentiel d’usagers, qui ne pourront être admis qu’un par un sur la déchèterie, risque de générer une file d’attente devant le portail.

Par ailleurs, si nous accueillons uniquement les déchets verts, c’est que ce sont les seuls déchets, autres que les ordures ménagères et les recyclables, pour lesquels nous disposons d’un exutoire. Cet exutoire est la plateforme de compostage d’Alzonne, installation appartenant au Covaldem11. Les autres filières de traitement sont pour l’heure fermées (encombrants, mobilier, ferraille, électroménager, déchets dangereux, gravats ..) Outre le service direct à la population, le traitement de ces déchets verts répond également à une demande des pouvoirs publics pour répondre à une autre mission d’intérêt général. Ils sont en effet indispensables au traitement des boues de stations d’épuration et donc à l’assainissement des eaux usées des communes.

Afin de permettre aux particuliers de se rendre en déchèterie malgré le confinement,  il convient de se munir de son attestation de déplacement dérogatoire en cochant la case « déplacement pour effectuer des achats de première nécessité » comme indiqué dans le FAQ sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus.