Gaspillage alimentaire

Accueil / Réduire / Gaspillage alimentaire

Notre mode de vie nous conduit parfois à gâcher de la nourriture, jusqu’à 20 kg par an pour un foyer !

Quelques réflexes sont faciles à prendre pour éviter le gaspillage et faire des économies : regardez ce qu’il reste dans le frigo et faire une liste avant de partir faire les courses, vérifiez les dates de péremptions et achetez la quantité que l’on pourra vraiment manger…

Quelques conseils :

Organisez vos achats !

Avant de partir faire les courses, effectuez un rapide inventaire du réfrigérateur et des placards. Elaborez globalement vos menus pour la semaine afin d’établir une liste des produits nécessaires. avantages de la démarche ?
Prévoir les bonnes quantités, pas de paquets de pâtes en cinq exemplaires qui encombrent les placards, plus de casse-tête pour imaginer les repas à 20 heures tous les soirs, moins de gâchis à cause des dates de péremption potentiellement dépassées.

 

Le saviez-vous ?

En europe, près d’un tiers de notre alimentation est tout simplement jetée. pour la même raison, ne succombez pas aux promotions sur les lots de produits : vendus en quantité trop importante, ils finissent souvent en partie dans la poubelle.

Apprenez à cuisiner sans gâcher :

L’énergie en mettant par exemple un couvercle sur la casserole d’eau de cuisson des pâtes, en préchauffant le four juste ce qu’il faut, en éteignant les plaques électriques 5 minutes avant la fin de la cuisson pour profiter de la chaleur résiduelle.

Les aliments, en préparant des portions de taille modérée, bien adaptée à vos besoins et au nombre de convives. Il en reste quand même ? Ne jetez rien et recyclez les petites quantités de légumes, viande ou fromage dans des soupes, des poêlées inventives, exotiques parfois, des salades, des quiches et autres cakes salés, des petites bouchées comme on vous en propose ici… Ces réflexes auront une influence très positive sur votre porte-monnaie et parfois même sur votre tour de taille !

Les plaisirs de saison ont tout bon :

Privilégier les fruits et les légumes de saison, cultivés au rythme de la nature, est un moyen très simple de faire un geste vraiment efficace pour l’environnement. Par exemple, 1 kilo de tomates issues d’une serre chauffée consomme au moins de 1 litre de pétrole ! Ce choix raisonnable permet également de redécouvrir des variétés très goûteuses et plus riches en vitamines.

Pensez aussi à vérifier la provenance des primeurs. Car si l’on fait venir bananes, café et cacao du bout du monde, inutile de reproduire un transport énergivore et polluant avec les pommes, les haricots verts ou les asperges… ils poussent à deux pas de chez nous. profitons-en !